Elsa Escaffre


Les mains prétextent.
« Vernir. Ou faire un vernissage. »

Focale sur la gestuelle des mains, le temps de recouvrement des ongles par le vernis. Le texte dit simultanément agit en dé-zoom, fait glisser la situation dérisoire de départ vers une pensée de la peinture, de la couleur, de la nature mouvante et soluble des formes.

L’action exécutée en direct et retransmise sur un écran de projection, à l’arrière plan, crée un dispositif de tableau vidéo animé.

Cette performance a été réalisée lors de la soirée de lectures / performances, LET’S TEXT, au Havre.


.